Galapagos, les îles du Nord

 Bartolomé island

Bartolomé Island est surtout connue pour ses paysages, magnifiques du haut de son sommet de 198 m d'altitude auquel on accède par des escaliers de 347 marches, de quoi faire souffler la plupart des visiteurs.
On peut notamment admirer le pinnacle rock, énorme piton rocheux émergeant à l'extrémité de la baie.

 South Plaza Island

Cette île est couverte de cactus. Son sol calcaire a été poli par la corrosion saline et le passage des iguanes et des otaries, donnant un dallage proche d'un marbre poli.

 North Seymour

C'est une ile fascinante, car elle est en particulier le lieu de reproduction des frégates superbes, dont le mâle fait sa cour en gonflant une énorme poche située sous la gorge. On y trouve aussi des fous à pattes bleues. Visite malheureusement effectuée sous la pluie, difficile de prendre de bonnes photos, mais spectacle extraordinaire .

 San Cristobal, Pitt point and islet

On trouve sur cette région de l'île de San Cristobal des fous à pieds rouge, comme des fous à pieds bleus. La visite part d'une petite plage très abritée et on accède au sommet par des chemins parfois pentus et étroits.

 San Cristobal, Cerro Brujo

Au nord de l'ile de San Cristobal, le site de Cerro Brujo offre une superbe plage de sable blanc où les otaries tolèrent votre présence, d'où des scènes cocasses quand un petit veut rejoindre sa mère au milieu des touristes et où la présence de ceux ci ne perturbe pas l'heure de la tétée.

La promenade en zodiac au ras des falaises permet de découvrir des colombes noires, une multitude de crabes et des formations rocheuse impressionnantes, comme un passage sous une voute et la superbe cathédrale de roches..

Au loin, on aperçoit le rocher de Kicker Rock, derrière notre bateau, le Galapagos Legend.

 







Au retour vers le bateau, on admire un des paysages les plus célèbres des Galapagos, le Kicker Rock, photos ci dessous.

 San Cristobal,Cerro Colorado, reserve de tortues

C'est le dernier jour. On se rapproche de l'aéroport de San Cristobal et, pour une dernière visite, on se rend dans la réserve de tortues de Cerro Colorado. Cet élevage a été créé pour reconstituer la population de tortues géantes, qui a été décimée pendant de nombreuses années par les navires de passage. Ceux ci capturaient des tortues et les gardaient à bord comme viande de réserve, exploitant la capacité de la tortue des Galapagos de survivre longtemps sans manger ni boire. C'est une exploitation provisoire. Au terme de la période prévue, les tortues seront relachées dans leur habitat naturel.

Dans le port, les otaries sont chez eux
En ville, quelques graffitis essaient d'égayer une architecture et un urbanisme très défaillants, dont le désordre et la laideur contrastent avec les paysages superbes que nous avons rencontré tout au long de la
croisière.     
Lutte entre tortues, malheur à celle qui s'et fait retourner et qui se trouve impuissante face aux morsures de son adversaire
Les très jeunes tortues, en bacs protégés par des grillages
 Les tortues plus agées, vivant en enclos