Escale à la Gomera

arrivée la Gomera

L'île de la Gomera est une des Iles Canaries. Ce n'est pas la plus fréquentée de l'archipel et c'est bien dommage, car c'est une île montagneuse superbe, surtout intéressante pour la randonnée et ses magnifiques paysages. Le pic de l'Alto de Garonjay domine l'île du haut de ses 1487 mètres. Il se trouve à moins de 5 kilomètres à vol d'oiseau de la mer. Vous pouvez imaginer le profil des routes qui mènent de la côte à ses premières pentes. 

Ci contre, l'arrivée sur l'île par temps incertain.

On accoste au petit port de San Sebastian de la Gomera, qui est fréquenté principalement par les ferries qui font la liaison avec Tenerife, qui se trouve à 50 minutes seulement avec les navires rapides. La plupart des visiteurs viennet de Los Cristianos. Si on veut visiter tranquillement, il vaut mieux se mettre en oute avant leur arrivée.

Le principal intérêt de la Gomera, au cours d'une escale où on a guère le temps d'entreprendre une randonnée, c'est de profiter de ses paysages et de  sa flore exhubérante. A San Sebastian, on peut retrouver les traces de Christophe Colomb, qui y séjourna avec ses caravelles pour les faire réparer. On dit aussi qu'il y trouva un bon accueil de la part de la veuve du gouverneur de l'île. 

 Comment visiter la Gomera

port de San Sebastian

Ici, le port de San Sebastian. A partir de San Sebastian, il n'y a que trois choix pour votre escale à la Gomera :

   - prendre une excursion du bateau,

   - louer une voiture sur place, ce qui ne pose aucun problème, car les routes sont sinueuses mais très bien entretenues. Il y a plusieurs agences près di port : Avis, Hertz et Cicar, qui est le grand loueur de Tenerife,

   - se joindre à une excursion organisée localement. Il y a un choix assez large, du mini bus au 4X4 car tous les jours arrivent de nombreux excursionnistes avec les ferries de Tenerife. Voici quelques gros organisateurs : Viajes Teide  , Todotenerife ,et un spécialiste des balades en 4X4  Tamaran  . L'avantage de certaines de ces sociétés est de disposer d'accompagnateurs francophones.

 Les itinéraires de visite

Comme on le voit ci dessus, toutes les routes se dirigent de la côte vers la montagne. Le circuit le plus simple à partir de San Sebastian est de prendre la route TF 713, dont les premiers lacets vertigineux vous font découvrir la physionomie de l'île.

On emprunte au bout d'une quinzaine de kilomètres la route 15CV vers l'ouest, qui traverse le parc du Garajonay. Tout du long de cetteroute, on rencontre des paysages superbes, qu'on peut facilement admirer d'une des nombreuses aires aménagées. 

Dans le parc lui même, il y a plusieurs chemins de randonnée. Deux de ces chemins d'une durée  sont accessibles à partir de Laguna Grande (voir ci dessous) 

Teide vu de la Gomera

Repère 1 : En quittant San Sebastian, la route TF713 s'élève rapidement et au bout de quelques kilomètres, on s'arrète au premier belvédère pour une belle vue sur le port.

la Laya

Un peu plus loin repère 2, on a une vue panoramique sur le village de la Laya, blotti au fond de sa vallée.

panorama la Gomera

Repère 3 :en suivant la route, on trouve plusieurs belvédères  avec des vues splendides sur les pics volcaniques de lîle.

belvedere la Gomera
panorama la Gomera

Repère 4 El Roque de Iscagüe vu du belvédère de Laja.

panorama la Gomera

Pour les courageux, le départ d'une randonnée de plusieurs heures au départ du bélvédère de Laja, 

vers le fond de la vallée.

 Le parc de Garajonay

vallée de Hermigua

Le parc de Garajonay  offre des sous bois intéressants, avec une végétation tout à fait particulière, comme ces bois moussus entrevus du bord de la route.  

 La Laguna Grande

sentier Laguna Grande
En bordure de la TF713, la Laguna Grande (repère 5) est une étape quasi obligée. La grande clairière et son restaurant associé accueillent les touristes de passage pour une halte bienvenue où on trouve aussi des documentations sur le parc, des activités ludiques pour les enfants et le départ de plusieurs sentiers de randonnée, dont la Ruta 6 ci dessous, accessible à tous.
Si vous êtes en compagnie d'un guide, il vous parlera des habitants anciens de l'île, comme le fait le guide francophone Juan ci dessus.
sentier Laguna Grande
RUTA 6    C'est le sentier le plus facile, pratiquement accessible à tous et d'une durée compatible avec une escale.
Ce sentier en boucle part du restaurant de Laguna Grande et y revient . La longueur de 3,9 km et le petit dénivelé d'une centaine de mètres en font un parcours facile, qui permet de faire connaissance avec la flore exubérante de la forêt de Garajonay. En marchant normalement une heure suffit.
sentier 14 Laguna Grande
RUTA 14
Ce chemin relie deux points emblématiques du parc : le site de Laguna Grande, qui accueille de nombreux visiteurs dans sa grande clairière et l'Alto de Garajonay, le point culminant de la Gomera.

La randonnée est longue d'environ 10 km, avec un dénivelé important (on passe de 1250 m à 1487 et retour).

Du point le plus haut, on a une belle vue sur le manteau forestier très dense du parc, entretenu et rénové constamment par de nouvelles plantations.

 

 Vallehermoso

Vallehermoso

.

Vallehermoso

A Vallehermoso (repère 6), on admire de belles cultures en terrasses et on peut s'arréter au jardin botanique, très bien agencé et entretenu, où on trouvera toutes les plantes et les fleurs caractéristiques du climat tempéré des Canaries.

 Agulo

Agulo la Gomera

Agulo (repère 7) est un village typique surplombé par des barres rocheuses impressionnantes.

.

Teide vu de la Gomera

En repartant d'Agulo vers la Hermigua, on a des aperçus sur le Teide, plus ou moins spectaculaire selon le temps.

 Le Silbo

Le Silbo

Le Silbo est un langage sifflé spécifique à la Gomera. Il était pratiqué par les habitants de la Gomera pour communiquer à longue distance. L'Unesco l'ayant inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, on l'enseigne maintenant dans les écoles de la Gomera. Il  sert désormais plus en tant qu'attraction touristique. On le pratique dans trois restaurants pour touristes : El Silbo à Hermigua, Las Rosas, à Las Rosas et à la Zula à Agulo.

Pour assister à une démonstration, il vous faudra accepter une nourriture de cantine servie aux passagers des nombreux bus touristiques pour lesquels c'est une halte obligée.

 San Sebastian de la Gomera

De retour de votre périple autour de l'île, il vous reste à visiter San Sebastian, où il y a des points d'un intérêt certain : l'église, la Torre del Conde et le parc attenant (on ne vous propose pas la maison de Colon, qui n'a pas un intérêt particulier).

 La Iglesia de la Asuncion

la Laya

Batie au XV ème siècle et agrandie au XVIII ème, cette église se distingue par sa nef centrale en tuf rouge, agglomérat de cendres volcaniques qu'on retrouve dans de belles constructions modernes au centre ville, encadrée par deux nefs latérales en pierre blanche.

.

eglise la Gomera

La nef centrale

eglise la Gomera

Au mur de l'église, ce tableau rappelle la présence des caravelles de Christophe Colomb dans leur chemin vers la découverte de l'Amérique.

Dans le bâtiment à coté de l'église, il y a une belle petite exposition consacrée  à l'histoire du volcanisme à la Gomera (affiche ci contre). Entrée gratuite.

volcanisme la Gomera

 La Torre del Conde

tour la Gomera

.

planisphère la Gomera
Erigée en 1450 , cette tour servit de défense aux colonisateurs Espagnols  aux prises avec des rébellions internes à l'île.
Se visite rapidement. Il y a une petite exposition au rez de chaussée . Le parc où elle se trouve est agréable par temps chaud, en attendant de réembarquer.

La planisphère de Marin Von Benhaim (Munich), ci dessus , datant de 1492. Selon certains spécialistes, elle montre déja l'existence d'un nouveau monde, un peu avant la découverte de l'Amérique par Chritophe Colomb.                                                                      

 retour Escales